SENSIBILISATION AU HARCELEMENT SCOLAIRE (3/5)

jeudi 16 novembre 2023
par  EQUIPE FRANCAIS
popularité : 7%

Chers parents,

Pour lutter efficacement contre le harcèlement scolaire, il est essentiel que vous puissiez prendre part à cette prévention. Pour montrer aux enfants qu’il existe une cohérence entre le collège et la maison, vous trouverez ci-dessous des ressources pour être plus informés sur ce qu’est le harcèlement scolaire, pour en connaître les signes et pour dialoguer plus efficacement avec eux.

Les membres de l’équipe ressource pHARe ont rédigé 5 points importants à vous communiquer : 5 articles, 5 objectifs (2 articles publiés par semaine).

OBJECTIF N°3 : VOUS AIDER A ABORDER LE HARCELEMENT AVEC VOTRE ENFANT (FICTIME OU TEMOIN OU HARCELEUR)

Vidéo de sensibilisation : cliquer ici

Les membres ressource du dispositif pHARe ont pris contact avec vous pour vous signaler que votre enfant est l’objet de moqueries de la part de plusieurs camarades de classe. Le collège Saint-Exupéry vous proposera des solutions adaptées à la situation. L’établissement (chef d’établissement, professeur principal, etc.) peut également évoquer la situation inverse, que votre enfant prenne part à une situation d’intimidation. Dans ces deux cas, le dialogue est important pour désamorcer ladite situation.

Comment aborder cette situation lorsque mon enfant est victime de harcèlement ? Comment aborder cette situation lorsque mon enfant participe à une situation de harcèlement ?

  • Si votre enfant est victime de harcèlement scolaire, la première chose à faire est de dialoguer avec lui pour reconnaître sa souffrance et le rassurer. La plupart du temps, l’enfant victime n’en parle pas parce qu’il se sent honteux, ne sait pas à qui s’adresser, a peur qu’on ne le prenne pas au sérieux, n’a pas confiance en l’adulte ou a peur que ce dernier surréagisse et aggrave la situation. L’enfant victime veut protéger ses parents. Vous pouvez, dans un premier temps, expliquer à votre enfant que vous avez bien compris qu’il souffrait de cette situation, sans minimiser ni dramatiser. Le féliciter d’avoir trouvé le courage de vous parler et lui expliquer que vous refusez de participer au silence car ce que font les autres enfants est interdit. La priorité est qu’il soit reconnu dans ce qu’il vit, que sa souffrance soit prise en compte. Le rassurer sur le fait que vous ne ferez rien précipitamment, que vous allez en discuter avec l’équipe pédagogique pour faire cesser cette situation.
  • Parfois l’élève victime en parle, tout au début… Et là, la réaction de l’adulte est alors cruciale. Il n’est pas toujours aisé de se rendre totalement disponible et de saisir l’importance de la situation. C’est aussi à ce moment-là que la confiance en l’adulte peut être affectée. Le tableau "recevoir un témoignage" en pièce jointe peut vous aider à recevoir la parole de votre enfant.
  • Si votre enfant prend part à une situation de harcèlement, le dialogue est tout aussi important. La volonté de nuire n’est pas toujours avérée. Avec le mécanisme du groupe, certains élèves entrent dans un mimétisme et estiment qu’il est plus confortable d’être dU côté de celui qui semble avoir le dessus. Certains sont spectateurs, sont sensibles à la situation, mais ont peur. Expliquer cet « effet de groupe » pourrait leur permettre de ne plus adopter un comportement qui perpétue et renforce le harcèlement (ex : les rires).

Prochain article : vous aider à agir face à une situation de cyberharcèlement.

Les membres de l’équipe ressource pHARe : Mmes ALFROID, DEJEAN, D’HAINAUT, RIEU, AULAGNER