SENSIBILISATION AU HARCELEMENT SCOLAIRE (2/5)

jeudi 9 novembre 2023
par  EQUIPE FRANCAIS
popularité : 6%

Chers parents,

Pour lutter efficacement contre le harcèlement scolaire, il est essentiel que vous puissiez prendre part à cette prévention. Pour montrer aux enfants qu’il existe une cohérence entre le collège et la maison, vous trouverez ci-dessous des ressources pour être plus informés sur ce qu’est le harcèlement scolaire, pour en connaître les signes et pour dialoguer plus efficacement avec eux.

Les membres de l’équipe ressource pHARe ont rédigé 5 points importants à vous communiquer : 5 articles, 5 objectifs (deux articles publiés par semaine).

OBJECTIF N°2 : VOUS AIDER A REPERER LES SIGNES DE HARCELEMENT SCOLAIRE

Vidéo de sensibilisation : cliquer ici

Au sein du dispositif pHARe, une cellule de traitement des situations de harcèlement scolaire est en place depuis 2020. L’application de la méthode appelée « Méthode de préoccupation partagée » peut permettre de faire faire cesser les situations de harcèlement en individualisant chacun des protagonistes et donc de casser « l’effet de groupe ». L’ensemble du personnel du collège ont connaissance de ce dispositif. A chaque situation potentielle, les enseignants nous communiquent les faits. Cependant, ce repérage peut également venir de vous.

Comment puis-je savoir si mon enfant est confronté au harcèlement ? Quels sont les signes du harcèlement ?

  • Les signes du harcèlement sont nombreux et ne suffisent pas toujours à porter un diagnostic précis. Cependant, il est possible d’en énumérer quelques-uns :
     Isolement (il y a un changement dans sa relation aux autres, il ne fait plus confiance).
     Retard (l’enfant traîne, trouve des subterfuges pour éviter ses harceleurs).
     Affaires oubliées (l’enfant est trop absorbé, perturbé par la peur pour être attentif à ses affaires).
     Bus raté (l’enfant fuit peut-être l’endroit où ont lieu les brimades).
     Evitement de l’EPS (l’enfant évite peut-être les vestiaires, endroit isolé).
     Baisse des résultats scolaires (le harcèlement rend l’enfant indisponible aux apprentissages).
     Fatigue (l’enfant est dans un état d’hypervigilance tout le temps).
     Mauvaise qualité du sommeil/endormissement tardif (l’enfant ressasse, appréhende le lendemain).
     Diminution de l’alimentation (le psychisme est totalement occupé à gérer le stress).
     Attitude physique de repli (l’enfant à le regard fuyant, s’isole aussi à la maison, néglige son apparence).
     Agressivité, pleurs (l’enfant lutte contre des affects dépressifs).
  • La différence entre une querelle ponctuelle entre collégiens et le harcèlement scolaire peut être difficile à déterminer. La différence porte, entre autre, sur le caractère répétitif et la durée des violences. Cette série de questions peut vous amener à différencier ces deux situations :
     Questionnement sur les faits : quand ? Où ? Combien de fois ? Depuis quand ? Avec quelle fréquence ? Témoins ? Quelles violences ?
     Questionnement sur son ressenti et ses émotions : peur ? Angoisse ? Symptômes physiques ? Difficultés à s’endormir ? Alimentation ?
  • Le harcèlement scolaire n’est pas toujours évident à remarquer car l’élève victime reste souvent silencieux. Moins d’un enfant sur deux sollicite ses parents. S’ils ne parlent pas, ce n’est pas par manque de confiance, mais par peur de les inquiéter. De plus, trouver une personne de confiance n’est pas simple pour un enfant harcelé. Il faut que cette personne soit disponible, qu’elle accepte d’entendre ET de comprendre la plainte. « Pourquoi n’avoir rien dit ? », « Pourquoi ne pas avoir appelé de l’aide ? ». Ce « Pourquoi ? » blesse psychiquement les victimes car elles les renvoient à une défaillance culpabilisante sur le fait qu’elles n’auraient pas fait ce qu’il fallait et qu’elles auraient une responsabilité dans ce qui leur est arrivé.

Prochain article : vous aider à aborder le harcèlement avec votre enfant s’il est victime ou témoin ou harceleur.

Les membres de l’équipe ressource pHARe : Mmes ALFROID, DEJEAN, D’HAINAUT, RIEU, AULAGNER